LETTRE OUVERTE AU CONSEIL DE SECURITE DES NATIONS UNIES

A l’attention de :

Monsieur Jean-Marc de la Sablière , Président de la Délégation du Conseil de Sécurité en tournée en Afrique des Grands Lacs.

Objet : Il est urgent de reconnaître le caractère incontournable d’une solution durable au conflit rwandais si l'on tient réellement à pacifier et à stabiliser l’Afrique des Grands Lacs.

Monsieur l’Ambassadeur,

A l’occasion de la tournée qu’effectue prochainement, sous votre présidence, une Délégation du Conseil de sécurité de l’ONU dans les pays de la région troublée des Grands Lacs, nos formations politiques à savoir la Convention Nationale (CNA-Ubumwe), les Forces Démocratiques de Libération du Rwanda(FDLR) et le Pacte Démocratique National(PDN) tiennent à saluer cette heureuse initiative et entendent vous transmettre quelques pistes de travail pour le succès du processus de pacification et de stabilisation engagé dans la région. 

Monsieur l’Ambassadeur, il est de notoriété publique que les conflits récurrents qui ravagent l’Afrique des Grands Lacs depuis près d’une décennie sont en grande partie consécutifs à la tragédie rwandaise sur fond d’une guerre marquée par des atrocités tels que des crimes de génocide, des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité. A cet égard, la Communauté internationale qui, à plusieurs reprises, a reconnu ses responsabilités dans cette tragédie ne semble pas encore réaliser qu’il serait illusoire de chercher à pacifier et à stabiliser la région sans prendre en compte le caractère incontournable d’une solution authentique au conflit inter-rwandais jusqu’ici non résolu.

Monsieur l’Ambassadeur, si nos formations saluent les efforts consentis par la Communauté internationale à travers l’ONU et ses divers organismes de soutien, elles ne sauraient cependant s’empêcher de relever la fâcheuse tendance à faire l’impasse sur les dynamiques socio-politiques plutôt préoccupantes en cours dans le Rwanda de Paul Kagame et du Front patriotique rwandais (FPR). Nos formations sont en effet convaincues que le Rwanda constitue l’épicentre de tous ces conflits à résoudre.

Afin de contribuer aux initiatives engagées pour pacifier la région des Grands Lacs, la CNA-Uumwe , les FDLR et le PDN ont apporté leur soutien sans réserve à l’initiative de Rome qui, en mars 2005, avait permis des pourparlers bénéfiques entre le Gouvernement de Kinshasa et les FDLR sous la médiation de la Communauté catholique Sant’Egidio. Tout en encourageant fortement le retour pacifique déjà amorcé des ex-combattants et autres réfugiés civils rwandais dans leur pays, nos formations n’ont cessé de demander au Président Paul Kagame de répondre à cette offre de paix par des gestes concrets mais force est de reconnaître que ce dernier reste manifestement prisonnier de la logique militariste qui l’a toujours caractérisé.

Monsieur l’Ambassadeur, la CNA-Ubumwe , les FDLR et le PDN estiment que toute tentative de dépolitiser le processus de Rome dans l’intention apparente de ne pas gêner la dictature du FPR et de Paul Kagame sera vouée à l’échec. C’est dans ce contexte précis qu’ils renouvellent leur appel urgent au Conseil de sécurité de l’ONU pour qu’il assume pleinement ses responsabilités en amenant le Président Kagame à prendre en considération les aspirations légitimes du peuple rwandais et de tous les autres peuples de la région à plus de paix et de démocratie.

Monsieur l’Ambassadeur, après analyse de la situation et compte tenu du comportement inacceptable du Président Kagame et de sa junte militaire,  la CNA-Ubumwe , les FDLR et le PDN viennent de lui demander d’avoir le courage de démissionner de ses fonctions afin notamment de permettre à la justice de fonctionner correctement et de contribuer plus efficacement à la réconciliation effective tant au Rwanda qu’en République Démocratique du Congo.

Monsieur l’Ambassadeur, permettez-nous de profiter de la présente occasion pour vous transmettre la copie de la lettre ouverte que nos formations viennent d’adresser au Président Kagame ainsi que les copies de nos déclarations et communiqués qui, nous osons l’espérer, vous permettront d’apprécier à sa juste valeur, notre engagement en faveur de la paix au Rwanda et dans la région des Grands Lacs.

En vous demandant de bien vouloir partager ces informations avec les membres de la délégation que vous présidez et de les répercuter notamment auprès du Président du Conseil de sécurité et du Secrétaire Général de l’ONU, nous vous prions d’agréer, Monsieur l’Ambassadeur, l’expression de notre considération distinguée.

                                    Fait à Genève, le 04 novembre 2005

                                    Pour la CNA-Ubumwe                              

                                    Gen.Emmanuel Habyarimana(sé)                                    

                                    Président                                                     

                                    Pour les FDLR                                      

                                    Emmanuel Hakizimana(sé)

                                    Président

                                    Pour le PDN

                                    Déogratias Mushayidi(sé) 

                                    Secrétaire Général & Porte-parole

Copie pour information à :

Son Excellence Paul KAGAME, Président de la République Rwandaise , Kigali

Son Excellence George W. BUSH, Président des Etats-Unis d’Amérique, Washington ;

Son Excellence Jacques CHIRAC, Président de la République Française , Paris 

Son Excellence Vladimir PUTIN, Président de la Fédération de Russie, Moscou 

Son Excellence Hu JINTAO, Président de la République populaire de Chine, Pékin

Monsieur Tony BLAIR, Premier Ministre du Royaume-Uni et Président en exercice de l’Union Européenne, Londres 

Son Excellence Olusegun OBASANJO, Président du Nigeria et Président en exercice de l’Union Africaine, Abuja 

Monsieur Alpha Omar KONARE, Président de la Commission de l’Union Africaine, Addis-Abeba 

Son Excellence Benjamin MKAPA, Président de la République Unie de Tanzanie, Dar es salam 

Son Excellence Kaguta Yoweri MUSEVENI, Président de la République de l’Ouganda, Kampala 

Son Excellence Joseph KABILA, Président de la République Démocratique du Congo, Kinshasa 

Son Excellence Pierre NKURUNZIZA, Président de la République du Burundi, Bujumbura  

Son Excellence Mwai KIBAKI, Président de la République du Kenya, Nairobi  

Son Excellence Thabo MBEKI, Président de la République Sud Africaine, Pretoria 

Monsieur Guy VERHOFSTADT, Premier Ministre du Royaume de Belgique, Bruxelles 

Son Excellence Samuel SCHMID, Président de la Confédération Helvétique , Berne 

Monsieur Gerhard SCHRÖDER, Chancelier de la République fédérale d’Allemagne, Berlin 

Monsieur Paul MARTIN, Premier Ministre du Canada, Ottawa 

Monsieur José Manuel BARROSO, Président de la Commission Européenne , Bruxelles 

Monsieur Vincent BIRUTA, Président du Sénat de la République Rwandaise , Kigali 

Monsieur Alfred MUKEZAMFURA, Président de la Chambre des Députés de la République Rwandaise , Kigali

Monsieur Bernard MAKUZA, Premier Ministre de la République Rwandaise , Kigali  

Sant’Egidio, Rome 

African Rights, Londres

Amnesty International, Londres

Human Rights Watch (HRW), New York

International Crisis Group (ICG), Naïrobi

Ligue des Droits de la personne dans la région des Grands Lacs africains(LDGL), Kigali