FDLR: MINISTRE MUSHIKIWABO NAGE A CONTRE COURANT.

 

Les Forces Démocratiques de Libération du Rwanda (FDLR) condamnent les propos indignes de Mme Mushikiwabo, Ministre des affaires étrangères du Rwanda, tenus sur RFI, traitant les FDLR de « voyous ». De telles injures vociférées  sur un media international du calibre de RFI sont bien révélatrices du sentiment de haine presque congénitale qui habite les cœurs des animateurs de la politique rwandaise à l’égard d’une partie de la population rwandaise.

fdlrSi Mushikiwabo ose traiter les FDLR de « voyous » sachant bien qu’elles représentent plus de ¾ de la population rwandaise croupissant sous le joug de l’oppression du FPR; cela est en soi une preuve plus irréfutable que le chemin de la paix, de la réconciliation et de la concorde nationale est encore trop long, tant que le FPR (Front Patriotique Rwandais) est au pouvoir sans partage à Kigali.

Les FDLR prennent la Communauté Internationale à témoin: de telles attitudes d’un gouvernement irresponsable sont de nature à compromettre le processus de recherche d’une solution pacifique au problème de déstabilisation permanente de l’EST de la RDC par l’armée criminelle de Kigali. Néanmoins, elles réitèrent leur engagement à poursuivre le chemin de la paix. Elles sollicitent un accompagnement appuyé de tous les pays et les institutions internationales épris de paix.

Mushikiwabo et le gouvernement dont elle est la porte-parole inconséquente doivent savoir que l’époque des hommes forts est bien révolue et que seules des institutions démocratiques fortes sont à l’honneur actuellement. Ils sont plutôt appelés à cesser de nager à contre- courant et de s’inscrire dans la dynamique du dialogue, du compromis et de la réconciliation nationale. 

Les FDLR informent enfin aussi bien Mushikiwabo que le gouvernement dont elle est la porte-voix qu’elles ne reculeront pas devant les injures ni devant les menaces à peine voilées de Kigali. L’heure du dialogue, de la réconciliation et de la paix est arrivée tandis que le glas  a sonné pour les régimes discriminatoires et les dictatures.

Fait à Masisi, le 30 juin 2014

La Forge Fils BAZEYE,

Commissaire à l’information et Porte-parole des FDLR

Tel: 00243812808422 et 00243993312537